Menu

Service client :Clément et Alexandre au 05 63 51 18 26

mail

 

Quels sont les principales techniques du guitariste ?

 

Il y a une multitude de techniques qui existent afin de varier votre jeu et votre manière d’interpréter un morceau. Elles sont plus ou moins faciles à maîtriser mais, avec un peu d’entrainement, elles sont toutes à la portée de chacun d’entre nous.

 

Accords et arpèges

 

Il existe deux manières principales de jouer de la guitare : avec des arpèges ou avec des accords. Lorsque l’on s’initie au solfège, les arpèges sont, la plupart du temps, ce que nous apprenons en premier.

Un arpège consiste à faire sonner chaque corde désirée une par une afin de créer une mélodie. Il peut être exécuté en buté ou en pincé. Les accords, en revanche, sont une addition de plusieurs cordes qui vibrent ensemble, correspondant davantage à un accompagnement.

 

Barré

 

Le barré est l’une des premières techniques que vous allez être amené à apprendre lorsque vous débutez à la guitare. En effet, elle est plutôt classique mais pas si simple. Le barré consiste à plaquer les cordes de votre guitare au niveau du manche avec une partie ou l’entièreté de votre doigt, généralement l’index. Il est présent dans un certain nombre d’accords. C’est pourquoi, certaines musiques nécessiteront que vous travailliez sur votre barré.

C’est un exercice qui demande de la patience et de la persévérance. Lorsque vous faites un barré, pensez à transférer toute la force de votre main dans votre index et votre pouce. C’est ce dernier qui servira d’appui pour votre barré.

 

Hammer-on et Pull-off

 

Le hammer-on et le pull-off sont deux techniques qui se ressemblent beaucoup. Le hammer-on, de l’anglais « marteau », est l’action de taper une corde avec un doigt de la main gauche au niveau du manche (pour ceux qui jouent comme un droitier) dans le but de la faire sonner, sans avoir à la pincer ou la buter de la main droite. De ce fait, le pull-off, de l’anglais « tirer », correspond à l’action inverse, c’est-à-dire tirer sur une corde, toujours avec un doigt de la main gauche et au niveau du manche, et toujours afin de ne pas avoir à la jouer de la main droite.

Ces deux techniques sont beaucoup utilisées pour diversifier le jeu ou pour gagner du temps sur certains enchaînements qui peuvent parfois être un peu trop rapides pour être réalisés note par note.

 

Palm-mute

 

Le palm-mute est une technique moins répandue mais tout aussi intéressante. Sa subtilité se retrouve dans le fait d’étouffer le son des cordes que l’on va venir faire vibrer.

Cette technique correspond donc à l’action de plaquer le côté de sa main droite (toujours pour une personne jouant comme un droitier) sur les cordes, près du chevalet afin d’atténuer le son des cordes que l’on va simultanément jouer. Le but ici est de donner un effet étouffé et rond à une partie d’un morceau pour le démarquer du reste ou au contraire pour annoncer une partie qui va se démarquer.

 

Slap

 

Cette technique consiste à brusquer la corde jouée afin de réaliser un son imposant et démarqué. Deux possibilités s’offrent à vous : vous pouvez soit claquer la corde, soit la soulever avec votre doigt (généralement votre pouce). Les effets diffèrent tout de même en fonction de la technique pour laquelle vous optez. Il faut cependant faire attention à ce que la corde ne frise pas trop.

Le Slap est un mouvement pouvant se retrouver sous deux formes différentes : la corde peut être soit soulevée, soit claquée.

 

Avec un peu d'entrainement, chacun d'entre vous est capable de commencer à maîtriser quelques unes de ces techniques de jeu. Cela vous permettra de vous créer une identité propre à vous et d'apporter votre touche personnelle aux morceaux que vous interprétez.

 

  • Comment changer une corde à ma guitare ?
  • Quels accessoires pour le guitariste ?
  • A quoi sert un capodastre ?
  • Quels morceaux jouer quand on est débutant ?
  •  

     
      En cours de chargement...