Menu

Service client :Clément et Alexandre au 05 63 51 18 26

mail

 

Quelles sont les principales techniques pour progresser à la guitare acoustique?

 

technique guitare acoustique

 

Que vous débutiez à la guitare ou non, c'est un instrument à la fois riche et complexe où l'on apprend sans cesse pour parfaire son style. Il ne suffit pas de savoir lire les tablatures, mais aussi de comprendre comment les jouer.
Ainsi, jouer de la guitare c'est de l'écoute, beaucoup de pratiques mais aussi de l'apprentissage de techniques.

Il existe une multitude de techniques à la guitare afin de varier votre jeu, améliorer votre manière d’interpréter un morceau ou apprendre à improviser. Elles sont plus ou moins faciles à maîtriser mais, ave

c un peu d’entrainement, elles sont toutes à la portée de chacun d’entre nous.

L'apprentissage de ces techniques permettent de manière générale de progresser à la guitare et sont tout aussi praticables à l'électrique qu'à la guitare acoustique !

Voici un top 10 non-exaustif des meilleurs techniques à la guitare du plus basiques au plus élaborées.

 

10- Accords et arpèges

 

Commençons par la base de la base, qui est importante à rappeller.

Si beaucoup de morceaux se jouent à partir de riffs, ou de solos, c'est à dire des suites de notes simples formant une mélodie (Ex: Come As you are de Nirvana ou Sweet Dreams interprétée par Marylin Manson), on apprend très vites 

deux manières principales de jouer de la guitare : les arpèges ou les accords. Lorsque l’on s’initie au solfège, les arpèges sont, la plupart du temps, ce que nous apprenons en premier.

Un arpège consiste à faire sonner une série de notes successivement corde par corde et qui, considérées ensemble, forment un accord. Il peut être exécuté en buté ou en pincé. Les accords grattés, en revanche, sont une addition de plusieurs cordes qui vibrent ensemble, correspondant davantage à un accompagnement. La plus grande difficulté des accords et des arpèges est de placer les doigts correctement au plus près des frètes afin de produire un son net et harmonieux sur chacunes des cordes sans emettre de grésillement. 

Les accords grattés ou en arpèges sont lisibles généralement sous forme de tablatures, ou de lettres sous ordre alphabétiques ajoutées sur la rythmique des textes de chanson (E pour l'accord de Mi, F pour l'accord de Fa, G pur le sol etc...).
Mais la représentation la plus simple pour apprendre les différents accords est celle des schémas de manche indiquant le placement des doigts par cordes et par frettes (cf figure à droite : accords mineurs et majeurs de Do, Ré, et Sol). 

 

9- Les barrés

 

Le barré est l’une des premières techniques que vous allez être amené à apprendre lorsque vous débutez à la guitare. En effet, elle est plutôt classique mais pas si simple. Le barré consiste à plaquer les cordes de votre guitare au niveau du manche avec une partie ou l’entièreté de votre doigt, généralement l’index pour modifier la tonalité de l'accord. Il est présent dans un certain nombre d’accords. C’est pourquoi, certaines musiques nécessiteront que vous travailliez sur votre barré ou que vous utilisiez un capodastre.

C’est un exercice qui demande de la patience et de la persévérance. Lorsque vous faites un barré, pensez à transférer toute la force de votre main dans votre index et votre pouce. C’est ce dernier qui servira d’appui pour votre barré.

 

8- L'utilisation des gammes et de la blue note

Ce n'est pas une technique en soit mais plutôt un passage incontournable pour comprendre la musique et approfondir grandement la connaissance de votre instrument. Une gamme est un ensemble de note de 5 à 12 notes placées stratégiquement sur le manche. Comme pour le célèbre "Do, ré, mi, fa, sol, la si, do", les gammes sont construites à travers des intervalles de notes (distances entre les notes en ton ou demi-ton). Il existe une multitude de gammes à la guitare mais il n'est pas essentiel de toutes les apprendre pour pouvoir comprendre certains schémas. 

Ce qui simplifie leur apprentissage est qu'une gamme d'une certaine tonalité (La mageur par exemple) peut être transposée et décalée sur le manche pour offrir une nouvelle tonalité.

Deux grands avantages sont à noter concernant l'apprentissage des gammes :

  • Entrainer votre dextérité des deux mains et maîtriser les aller-retour au médiator
  • Commencer à composer ou improviser sur votre instrument préféré. Les meilleurs solos de guitare sont joués sur des gammes spécifiques.

Exemple de Gamme en Do Majeur :

    gamme de do majeur

 

7- Hammer-on et Pull-off

 

Le hammer-on et le pull-off sont deux techniques qui se ressemblent beaucoup. Le hammer-on (HO), de l’anglais « marteau », est l’action de taper une corde avec un doigt de la main gauche au niveau du manche (pour ceux qui jouent comme un droitier) dans le but de la faire sonner, sans avoir à la pincer ou la buter de la main droite. De ce fait, le pull-off, de l’anglais « tirer », correspond à l’action inverse, c’est-à-dire tirer sur une corde, toujours avec un doigt de la main gauche et au niveau du manche, et toujours afin de ne pas avoir à la jouer de la main droite.

Ces deux techniques sont beaucoup employées pour diversifier le jeu ou pour gagner du temps sur certains enchaînements qui peuvent parfois être un peu trop rapides pour être réalisés note par note.
Il est alors possible de jouer uniquement à la main gauche et de produire un legato : manière de lier les notes successives en un seul mouvement continu.

 Le legato est employé dans des genres très distincts : aussi bien à la guitare rock qu'en flamenco.

 

6- Bend

C'est la technique stylée dans les solos de rock par excellence qui donne un son strident et prolongé. Le bend, c'est tout simplement l'action de tirer ou pousser latéralement une ou plusieurs cordes de la main gauche afin d'augmenter sa tension et jouer sur la hauteur de la note. Il est possible ainsi d'augmenter d'1/4, d'1/2 voir d'un ton entier la note tout en gardant ses doigts sur la même case. Généralement réalisée sur des cordes et notes aigues, le bend demande également beaucoup d'entrainement pour atteindre lt tenir les notes justes. Une fois maîtrisée, ça reste à notre goût l'une des pratiques les plus satisfaisantes à faire et entendre.

 

5- Le Slide ou glissé

Le slide ou glissé en français est également une pratique très commune chez les guitaristes, notamment en rock ou en métal. Comme son nom l'indique, elle consiste à faire glisser son doigt d'une  note à une autre sans coupure en laissant résonner les notes intermédiares. Tel le hammer-on ou le pull-off, le slide donne la possibilité de lier deux notes séparés de 1 à 2 tons très rapidement. Cette technique rejoute ainsi une certaine profondeur aux solos. Sur une partition ou une tablature, le slide est notifié par les termes "glissando" ou "glissé". Mais de manière plus générale, les notes liées, que ce soit en hammer-on, pull-off ou slide peuvent être symbolisées par un trait courbé allant de la première note à la dernière note !

 

4- Tremolo et Vibrato

Ces deux techniques, souvent confondues sont pourtant bien différentes 

Le trémolo est un effet de tremblement qui fait son apparition lorsqu'on répète une ou plus notes de manière éfrainée. Sur la guitare classique ou flamenco, le tremolo prend forme grace à une alternance digitale (des doigts) soutenue. Généralement, on alterne une note basse jouée avec le pouce, et une note aiguë jouée avec les autres doigts (index, majeur et annulaire) et répétée plusieurs fois rapidement. Cette technique est également appelé "arpège sur une corde". La forme guitare flamenco ajoute une note aigue supplémentaire avec pour schéma pour schéma p i a m i (pouce, index, majeur et annulaire). Différents schémas de trémolo sont disponibles sur cet article de blog .

Exemple de Tremolo célèbre en flamenco : Recuerdos de la Alhambra de Francisco Tárrega.

 

3- Palm-mute

Le palm-mute est une technique moins répandue mais tout aussi intéressante. Sa subtilité se retrouve dans le fait d’étouffer le son des cordes que l’on va venir faire vibrer.

Cette technique correspond donc à l’action de plaquer le côté de sa main droite (toujours pour une personne jouant comme un droitier) sur les cordes, près du chevalet afin d’atténuer le son des cordes que l’on va simultanément jouer. Le but ici est de donner un effet étouffé et rond à une partie d’un morceau pour le démarquer du reste ou au contraire pour annoncer une partie qui va se démarquer.

 

2- Slap

Cette technique consiste à brusquer la corde jouée afin de réaliser un son imposant et démarqué. Deux possibilités s’offrent à vous : vous pouvez soit claquer la corde, soit la soulever avec votre doigt (généralement votre pouce). Les effets diffèrent tout de même en fonction de la technique pour laquelle vous optez. Il faut cependant faire attention à ce que la corde ne frise pas trop.

Le Slap est un mouvement pouvant se retrouver sous deux formes différentes : la corde peut être soit soulevée, soit claquée. Souvent pratiqué à la guitare basse dans la musique funk (Par le bassiste Flea du groupe Red Hot Chili Peppers par exemple), le slap se joue aussi à la guitare électrique et folk.

C'est une technique compliquée mais puissante et très satisfaisante.

 

1- Les différentes techniques de guitare flamenco

 

technique guitare flamenco

Nous avons déjà parlé du Tremolo mais le flamenco espagnol est tellement puissant et complexe qu'il utilise bon nombre de techniques propres à son style. Si elles se trouvent au bout de ce classement, c'est qu'elle ne sont pas si simple à prendre en main et demande une grande dextérité. Dans la gamme de savoir-faire lié à cet art nous pouvons citer :

  • Le Picado : alternance très rapide de l'index et du majeur à la main droite sur toute la largeur dur manche.
  • Le Golpe : consiste à frapper la caisse de raisonnance sous les cordes avec le majeur et/ou l'annulaire pour provoquer un son percussif.
  • L'Alzapua : s'effectue en pinçant les différentes cordes graves avec le pouce rapidement.
  • Le Rasgueado, ou Rasgueo : morceaux très rythmique à la guitare flamenca, en opposition à la falseta qui est mélodique. Cette pratique rend la mélodie percussive, grâce à des coups grattés donnés avec les doigts de la main droite sur plusieurs cordes à la fois, selon différentes combinaisons : utilisation de tous les doigts pour l'aller et seulement le pouc epour le retour, alternance des doigts donnant le coup (de l'index à l'annulaire) ect.

 

Voici donc un résumé des principales techniques jouables à la guitare classique, folk,  flamenco ou électrique. Evidemment, il en existe plein d'autres non citées telles que des techniques plus spécifiques pour le métal ou le jazz manouche par exemple.
Avec ce bagage, vous serez déjà capable de jongler et gratter dans de nombreux styles de musiques différents avec confiance.

 

Avec un peu d'entrainement, chacun d'entre vous est capable de commencer à maîtriser ces techniques de jeu. Cela vous permettra de vous créer une identité propre à vous et d'apporter votre touche personnelle aux morceaux que vous interprétez. L'objectif est alors de méler toutes ces texhniques dans la mesure du possible afin de créer ou jouer des morceaux de plus en plus riches et complexes.

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

  • Comment changer une corde à ma guitare ?
  • Quels accessoires pour le guitariste ?
  • Quels morceaux jouer quand on est débutant ?
  •  
      En cours de chargement...