Menu

Service client : Anne-Laure et Alexandre au 05 63 51 18 26

mail

Soldes guitare.org

Comment choisir sa guitare électro-acoustique ?

 

Vous aimeriez jouer sur une guitare électro-acoustique pour retrouver le plaisir de jouer sur une guitare acoustique tout en amplifiant le son ? Il n’est pas évident de savoir laquelle choisir. Si les critères de taille ou de morphologie sont les même que celles d’une guitare classique ou d’une guitare folk, il ne faut pas oublier de prendre en compte l’aspect électrique de la guitare électro- acoustique : les micros, le préampli, l’ampli externe, etc… Voici quelques conseils pour répondre à ces critères.

 

Choisir les micros de guitare électro-acoustique

 

Les micros des guitares électro-acoustiques diffèrent des micros des guitares électriques mêmes si certains sont compatibles aux deux types de guitare. Leur fonction est de transformer la vibration des cordes de guitare en signaux électriques. Le micro externe placé directement devant la guitare permet d’obtenir un son naturel mais empêche les mouvements de la guitare, qui pourraient déplacer le micro, et changer le volume sortant. Les micros sont alors souvent placés à l’intérieur, soit sous le sillet du chevalet soit à l'intérieur de la table de résonance. Le défi pour les fabricants de guitare électro-acoustique, lors de l’installation des micros, est de capter le son de la guitare acoustique le plus fidèlement possible sans risquer d’avoir un effet Larsen. Il existe donc plusieurs possibilités :

 

Les micros magnétiques

 

Ce micro, principalement utilisé pour les guitares électriques, convertit la vibration des cordes en un courant électrique à partir d’une bobine composé d’un simple fil de cuivre et d’un aimant. Aux bornes de la bobine, une tension électrique très faible se produit, en fonction du champ magnétique formé lors de l’oscillation de la corde.

Ce type de micro ne peut être installé que sur les guitares aux cordes métalliques donc sur certaines guitares électro-acoustiques folks. Pour celles-ci, il existe deux principales variantes de micro magnétiques : les micros à simple bobinage (une bobine unique), et les micros à double bobinage dits « Humbucker », qui associent deux micros simples bobinage et réduit un maximum les bruits de fond. Ce type de micro est à privilégier si l’on souhaite brancher sa guitare directement sur un ampli, sans passer par un préampli, mais peut donner un son un peu électrique, qui s’éloigne de l’authenticité acoustique attendue.

 

Le capteur piézo-électrique

 

Constitué de cristaux, ce type de capteur s’adapte à la pression exercée pour fournir un courant électrique. Ce courant électrique se transforme ensuite en onde sonore. En étant situé sous le sillet du chevalet ou sous la table d’harmonie, le capteur va capter les vibrations de la table d’harmonie et celle des cordes et non l’oscillation des cordes dans un champ magnétique. Ainsi ces micros ne dépendant pas de la nature des cordes et peut aussi bien être installés sur une guitare folk à corde en acier que sur une guitare classique à corde en nylon. Il est souvent couplé d’un micro, permettant d’avoir un son proche de la réalité, et encore plus régulièrement d’un préampli amplifiant le son un peu terne généré par le capteur piézo.

 

Choisir son pré-ampli

 

Quelque-soit le micro choisis il est préférable d’avoir un pré-ampli sur sa guitare acoustique. Le pré-ampli, généralement situé dans l’esquisse permet d’intensifier le signal transmis par le micro et de le transférer vers un ampli ou une table de mixage. Dans le cas d’un micro piézoélectrique, la guitare n’envoie pas de signal électrique, donc l’amplificateur externe n’aura pour objectif que d’augmenter le volume de la sonorité acoustique. Il est alors fortement conseillé de brancher sa guitare électroacoustique sur un ampli dédié plutôt que sur un ampli de guitare électrique. Comme pour les micros il existe plusieurs modèles de pré-ampli.

 

Différentes marques de préampli

 

La marque la plus répandue pour les préamplis de guitare électro-acoustique est Fishman. Par exemple, l’amplification produite grâce au système Fishman Presys permet de développer toutes les sonorités avec un rendu parfait quelque soit le lieu, et avec une grande facilité de réglage.

Le système EPM Quantum I de Godin, est un autre excellent système d’amplification disponible sur certaines marques de guitares électro-acoustiques folk tel que Seagull ou encore Art & Lutherie. Constitué d’un transducteur de chevalet, d’une section pré amplificatrice simple d’utilisation couplé d’un égaliseur, ce système propose une réponse optimisée en fréquence et des réglages rotatifs très intéressants, permettant de garantir une reproduction fidèle et très riche de la guitare. L’autonomie de piles annoncée pour ce système est de 200h.

Enfin, une autre marque assez courante sur les guitares électro-acoustiques de moyenne et haute-gamme est L.R Baggs. C’est une marque spécialiste de l’amplification, qui propose plusieurs types de systèmes différents : le iBeam, un transducteur situé dans la caisse de la guitare juste sous le chevalet, le M1, un micro magnétique humbucker, et l’Element, un micro sous forme de micro se plaçant sous le sillet. Le L.R Baggs Elementse démarque des autres systèmes par sa furtivité et sa simplicité. Une fois installé il devient alors totalement invisible, mais offre beaucoup moins de réglage. Une molette cachée à l’intérieur de la guitare, juste au bord de la rosace, permet de contrôler le volume. Accompagné d’un préampli de classe A situé dans la prise Jack, d’un potentiomètre de volume et un branchement de pile carrée de 9 volts permettant une autonomie de 1000h !

 

Différents réglages de préampli

 

Généralement sous la forme d’un petit boîtier installé dans votre guitare, un préampli est souvent constitué de plusieurs réglages. Afin de reproduire un son fidèle à la guitare non amplifiée, les potentiomètres de tonalité et de volume sont des éléments essentiels. On retrouve habituellement des switches ou des faders, des potentiomètres permettant de régler les graves et les aigus ou même parfois un accordeur muni d’un petit écran intégré dans le préampli ! Moins fréquemment, le préampli peut comporter des boutons de phase et notch, réduisant le larsen, un bouton blend qui dose le rapport entre deux micros etc. Il faut savoir, que plus le préampli sera cher, plus les possibilités seront nombreuses.

L’achat d’un amplificateur externe vient s’ajouter. Privilégiez un ampli de guitare électro-acoustique qui ne dénaturera pas le son de la guitare plutôt que n’importe quel ampli de guitare électrique. Les marques AER et SR technology sont très réputées pour les amplis de guitare électro-acoustique.

Enfin, pour choisir une guitare électro-acoustique à votre goût prenez en compte le choix du type de guitare, classique ou folk, et renseignez-vous sur le système de pré amplification installé en amont sur la guitare.

 

Autres articles en corrélation :

 
  En cours de chargement...