Menu

Service client :Clément et Alexandre au 05 63 51 18 26

mail

Offre spéciale : -10% sur tout le site

Quel est l'effet de l'essence du bois sur ma guitare ?


Si le type de cordes utilisées, la taille et la forme de la caisse jouent sur le son de votre guitare, l’élément premier à considérer est l’essence du bois. Ou plutôt les essences. Car en lutherie, une grande partie du travail consiste à assembler des bois souvent hétéroclites, venant des quatre coins du monde. Et c’est le résultat de cet assemblage qui donne à votre guitare l’unicité de son son.


Essences de bois de guitares

Le bois, la signature de votre guitare


Mais là aussi, selon qu’il s’agit de la caisse, du chevalet, du manche ou encore de la tête, le type de bois appliqué est déterminant. Néanmoins, s’il est une zone à examiner plus particulièrement, c’est la caisse de résonance. En effet, c’est elle qui enrichit et amplifie les vibrations produites par les cordes. Elle est composée de trois éléments :

  • la table d’harmonie, avec sa rosace
  • le dos ou le fond
  • les éclisses, qui donnent son épaisseur à la caisse

Pour le timbre de votre guitare, la table est l’élément clé. Même si le dos et les éclisses apportent aussi leurs couleurs respectives.


Guitare classique, folk ou flamenco, quelles essences ?


Selon que votre choix se porte sur tel ou tel style de guitare, les bois ne seront pas les mêmes. Cependant, il n’y a pas de règles absolues mais des tendances. Pour faire simple, on trouve généralement des tables d’harmonie en épicéa pour les folks et les flamencos.

En revanche, le cèdre domine pour les classiques.

En ce qui concerne le dos et les éclisses, c’est ici les flamencos qui se distinguent avec l’usage du cyprès. Pour les folks et les classiques on trouve souvent du palissandre et de l’acajou. Il existe une multitude d’autres choix possibles, mais restons sur ces standards pour comprendre ce qui est à l’œuvre.


La table d’harmonie, la clé du son


L’épicéa permet une puissante projection avec des sonorités cristallines et percutantes. C’est le bois idéal pour jouer accompagné d’autres instruments, ou se produire en public sans avoir à forcer pour être entendu. On comprend qu’il est privilégié pour les folks et les flamencos. Quant au cèdre, il offre un son plus rond, plus chaud aussi, mais moins puissant. Les harmoniques s’y déploient merveilleusement. Il est particulièrement apprécié pour ceux qui veulent faire de l’accompagnement vocal ou se lancer dans des arpèges complexes. C’est donc la grande tendance pour les guitares classiques.


Dos et éclisses pour les nuances


Le palissandre est très dense, il permet une belle projection riche et percutante. L’acajou est assez semblable, quoique proposant un son plus chaleureux. Leurs duretés permettent de prolonger les notes. On en fait usage pour le dos et les éclisses des folks et des classiques. Le cyprès est un peu moins rigide, ce qui génère un son moins long. Idéal pour le jeu rapide, comme le flamenco.


Bois massif ou bois stratifié ?


Une chose encore, sachez que les essences sont proposées en bois massif ou stratifié. Plus chère, la première option c’est l’assurance d’une guitare qui se bonifie avec le temps et d’une meilleure qualité sonore. Moins nuancée, la stratifiée a quand même l’avantage d’être plus puissante.


À travers ces quelques exemples de « configuration bois », on voit que le choix dépend de la musique que vous affectionnez et de votre contexte de jeu. La décision finale reste une affaire de compromis, à moins de s’offrir plusieurs guitares. Mais là, c’est une question de budget.


En savoir plus

 
  En cours de chargement...