Menu

Service client : Clément Emilie Alexandre au 05 63 51 18 26

mail

Comment jouer la guitare acoustique facilement en 9 étapes?

 

jeune étudiant la guitare

Vous avez décidé de vous mettre à l’apprentissage de la guitare acoustique ?

Que vous soyez enfant, adolescent ou adulte, il n’y a pas d’âge pour débuter dans la musique ou pour découvrir ce magnifique instrument. Vous pouvez tout aussi bien apprendre la guitare seul chez vous ou bien auprès d’un professeur. Pour étudier plus vite et efficacement, tout va dépendre de votre rigueur, de votre motivation et du temps consacré à votre jeu.

Vous devez faire preuve de méthodologie et passer par différentes étapes :

 

1 - Choisissez votre guitare acoustique

 

Évidemment, si ce n’est pas déjà fait, la première étape pour jouer de la guitare… c’est de vous procurer une guitare. Or, il existe une grande diversité de modèles et il n’est pas toujours simple de choisir son instrument.

Premièrement, si vous débutez, il est toujours plus simple de se faire la main sur une guitare acoustique plutôt qu’une électrique car elle est en moyenne plus abordable, plus polyvalente et plus confortable. Ces guitares sont nommées ainsi pour la présence d’une caisse de résonance et une table harmonique permettant de produire des sons naturellement sans amplification électrique.

Parmi les acoustiques, on distingue ensuite les guitares folks aux cordes entièrement en acier et les guitares classiques (ou espagnoles) aux cordes nylon. Si les professeurs de musique recommandent généralement d’opter pour une guitare classique, moins douloureuse au doigté, libre à vous de connaître les différences entre la folk et l’espagnole et vous faire votre propre avis !

A savoir, il existe d’autres types moins connus de l’acoustique, telles que les guitares flamenca ou jazz fabriquées pour les genres musicaux éponymes.

Dans tous les cas, nous vous conseillons d’acheter votre instrument sur un site spécialisé tel que Guitare.org pour vous renseigner au mieux sur les différents modèles. Nous vous avons concocté un guide pour vous aider à « Choisir votre guitare acoustique » en fonction de votre budget, de vos envies, de votre expérience et de votre âge.

Remarque : Vous pouvez très bien commencer la guitare électrique sans problème, le processus d’apprentissage est le même que ce que nous allons vous montrer. Cependant, l’électrique dépend d’un ampli et est donc un peu moins facile à transporter où bon vous semble. Il existe tout de même des amplificateurs portables très petits et plus légers telle que la gamme vox.

2 - Equipez-vous des bons accessoires de guitariste

 

Une guitare ne vient pas seule, elle est accompagnée de son lot d’accessoires nécessaires pour l’entretenir, la garder et varier votre jeu. Dans les accessoires indispensables à la guitare, on peut citer :

  •  La housse (l’étui) qui permet de protéger votre instrument des chocs et de la poussière.
  • Le support mural ou à pied, super utile pour ranger et/ou exposer la guitare en toute sécurité.
  • Le médiator (ou plectre) : Petit objet plat à tenir entre le pouce et l’index, vous gratterez vos cordes avec plus de puissance et précision pour donner du punch à votre style de jeu.

Au fur et à mesure de votre apprentissage, vous pourrez vous procurer d’autres outils très pratiques tels que le capodastre pour changer la tonalité de vos accords, l’accordeur ou encore la sangle afin de jouer debout.

Le prix total d’une guitare pour débutant d’entrée de gamme mais de qualité, et de ses accessoires avoisine les 300 à 500€ en moyenne. 

 

3 - Examinez les différentes parties de votre guitare

 

anatomie guitare

 

On n’y pense pas assez, mais avant de débuter à la guitare, il est toujours utile de comprendre un minimum comment cet instrument est construit et comment il fonctionne. Rassurez-vous, je ne parle pas de la physique du son, mais juste de connaître la composition de l’instrument.  Voici les éléments les plus importants :

  • Le manche d’une guitare acoustique sert avant tout à jouer les notes et les accords grâce aux cordes installées du sillet/chevalet à la tête de l’instrument. Le manche est généralement composé d’une touche en bois où vous appliquez vos doigts et frettes en métal qui séparent les différentes notes en « cases »
  • Les cordes, en acier et/ou en nylon selon le type de guitare acoustique, produisent la musique de l’instrument par vibration de l’air. Il faut savoir qu’il existe différents tirants de cordes qui correspondent au diamètre (grosseur) de ces cordes et qui va jouer sur sa résonance et sa dureté. Plus le tirant est important, plus la corde va être tendue, plus elle va résonner et être dure à jouer et vice-versa. On parle de cordes « heavy » et « light » pour les guitares acoustiques classiques et de tirants « 12/53 » (0,012 pouces pour la corde Mi aigue et 0,053 pouces pour la Mi grave) pour les cordes standards de folk. 
  • La table d’harmonie est l’une des pièces maîtresses de la guitare puisqu’elle transforme les vibrations de l’instrument en son unique et caractéristique de l’instrument. Cet élément, constitue une fine pièce de bois située à l'arrière de la caisse par un système de barrage, que l'on peut apercevoir à travers la rosace. La musique produite est amplifiée par la caisse de résonance, présente sur les guitares acoustiques, englobant la table d’harmonie. Les bois et matériaux utilisés pour la caisse et la table vont être déterminants sur le son de la guitare.
  • Enfin, le chevalet, positionné en bas de rosace, est généralement accompagné d’un sillet sur les acoustiques est a pour rôle de régler l’action (la hauteur de corde par rapport à la touche) et l’intonation (la justesse de la guitare). A l’opposé du manche, la tête contient les boutons et mécaniques permettant d’accorder les cordes sur la bonne note.

Il est utile de comprendre le fonctionnement de ces différentes parties de l’anatomie d’une guitare pour pouvoir l’entretenir correctement, savoir changer les cordes, ou encore choisir son futur modèle en fonction de ses caractéristiques.

 

4 - Choisissez et créez votre méthode d’apprentissage de la guitare

 

Prendre des cours ou apprendre la guitare en autodidacte ? Comment apprendre plus rapidement et/ou facilement ?

Ce sont peut-être des questions que vous vous posez depuis que vous souhaitez vous mettre à la gratte.

Pour y répondre, il est important de se fixer d’abord des objectifs et de savoir réellement ce que vous voulez jouer à la guitare : Vous souhaitez connaître du bout des doigts vos morceaux préférés pour pouvoir jouer avec des amis ? Vous aimeriez savoir composer et/ou improviser en solo ou dans un groupe ? En combien de temps ? A des fins amateurs ou professionnelles ?

Ensuite, c’est à vous de savoir si vous êtes prêt à payer un cours pour étudier l’instrument et si vous pensez en avoir besoin.

En effet, si vous estimez avoir la rigueur et le temps nécessaire pour pouvoir apprendre l’acoustique en totale autonomie, il est relativement facile de dénicher des livres, magasines de guitare, des sites, ou de nombreuses vidéos pour vous informer et apprendre « par soi-même » la guitare.

Voici quelque articles intéressants de notre catalogue pour apprendre la guitare en livre ou vidéo :

A contrario, si vous avez besoin de motivation, de guide ou d’un suivi pour vous y mettre et avancer plus rapidement, il est préférable de prendre des cours de guitare.

Un professeur apporte trois atouts essentiels : une expertise, un cadre d’apprentissage personnalisé et un contact humain

Dans ce cas, deux solutions s’offrent à vous : les cours privés ou le conservatoire.

  •  Les cours privés sont accessibles à tous, à la fois en ligne ou en physique et auprès de guitaristes professionnels ou amateurs qui pourront vous proposer des cours sur-mesure en fonction de vos envies et objectifs. Le principal inconvénient est que le prix des cours peut être assez élevé selon le professeur, il faut s’assurer d’avoir le budget pour une à plusieurs années d’apprentissage.
  •  Le conservatoire, à l’inverse, est un établissement public qui dispense plusieurs disciplines artistiques dont la musique. Il existe des conservatoires à échelle nationale tels que la CNSMD, et à échelle territoriale : conservatoire à rayonnement régional (CRR), départemental (CRD), communal (CRC) et intercommunal (CRI). Si le coût à l’année est plus avantageux (100 à 500€ pour les enfants) qu’en cours privé, les conditions d’entrées sont plus complexes et le taux d’admission est faible avec un instrument aussi populaire que la guitare. De plus, la formation est découpée en 3 cycles évalués avec de nombreuses heures d’enseignement par semaine. Les conservatoires CNSMD, CRR et CRD sont des études à part entière donc engageantes qui ouvrent l’accès à des formations professionnelles.

Bon à savoir : si vous avez 18 ans, le Pass Culture instauré par le ministère de la culture pour faciliter l’accès aux jeunes à la culture peut vous aider à financer vos cours de guitare avec une limite de 300€. Accédez au site pass.culture.fr.

Sachez enfin que comme tout enseignement, les cours et l’autonomie ne sont pas opposés, et sont même plutôt des moyens complémentaires pour arriver à ses fins.

Apprendre grâce à un expert et approfondir par soi-même c’est sans doute la manière la plus efficace. Plus vous pratiquez, plus vous apprendrez rapidement.

5 - Tenez la bonne posture de jeu

anatomie guitare

 

Dernière étape avant de commencer à jouer en toute liberté : tenir correctement sa guitare et travailler la posture !

Vous vous apprêtez à passer quelques heures par semaine avec votre guitare à la main. Au début, vous aurez probablement mal aux doigts, au poignet ou encore au bras à force de placer vos premiers accords et notes. Alors, il faut prendre les bons réflexes pour avoir la bonne position de poignet pour être plus à l’aise au fur et à mesure. Voici quelques conseils :

  • Restez zen, détendez-vos coudes, épaules et poignets et respirez calmement pour ne pas être crispé sur le manche et être souple.
  • Posez la caisse de la guitare sur le genou droit (si vous êtes droitier). Pour être plus à l’aise, vous pouvez rehausser la guitare en posant votre jambe sur l’autre ou en utilisant un repose-pied.
  • Ajustez et pliez votre poignet de sorte que vos doigts soient parallèles aux frettes et qu’ils puissent tous accéder aux cordes sur les différentes touches. Placez votre pouce sous le manche.

Si vous souhaitez jouer debout, optez pour une sangle de guitare à votre goût et réglez-la afin de qu’elle soit à la bonne hauteur.

 

 

6 - Jouez les notes et les accords de base

 

Ça y est, vous êtes prêt pour jouer ! Vous avez la guitare, votre méthode d’apprentissage et la bonne posture, vous pouvez commencer par apprendre les accords et les positions des notes !

Situer les notes sur le manche

Pour cela, aidez-vous du schéma du manche ci-dessous :

 

notes sur une guitare

 

Pour comprendre la logique, qui semble plus complexe que les gammes sur un piano,  voici quelques explications :

  • Sur une tablature ou sur la représentation d’un manche de guitare, les cordes aiguës (hautes musicalement) sont en haut et les cordes plus graves (basses musicalement) sont en bas. Comme si vous voyiez le manche à l’envers.
  • Les cordes à vide (sans aucun doigt placé sur la touche) d’une guitare acoustique forment les notes Mi grave, La, Ré, Sol, Si, Mi aigu de la corde la plus grave (et plus épaisse) à la plus aiguë (plus fine). Et les premières notes de chaque cordes (première case) sont, dans l’ordre, un Fa, La# (dièse), Ré#, Sol#, Do, Fa.
  • Entre deux notes d’une gamme, il existe en général un écart de deux cases sur le manche. Cet écart correspond au ton complet séparant le Ré du Do, le Mi du Ré, du Sol du Fa, du La du Sol ou encore du Si du La. En revanche, l’intervalle entre un Fa et un Mi, ou encore du Do et du Si, n’est que d’½ ton et donc d’une seule case sur la touche. Enfin, pour faire le dièse d’une note, il suffit de jouer la case à droite de celle-ci (sauf pour le Fa et le Si).

Bonne nouvelle : vous n’avez pas besoin d’apprendre les notes par cœur sur un manche dès le début ni même de connaître le solfège pour jouer ! Les tablatures donnent le positionnement exact de toutes les notes du morceau sur le manche pour vous simplifier la vie.

Placer vos premiers accords

Par définition, un accord est un ensemble de minimum 3 notes jouées ensemble en simultané ou en arpège (en faisant sonner les notes une par une).

Sans mauvais jeu de mot guitaristique, connaître les différents accords est une autre paire de manches. Pourtant, ils sont indispensables à la guitare et il est assez facile d’au moins maîtriser les accords de base : Mi, Do, La, Sol et Ré que vous retrouverez, avec quelques variantes, dans pleins de morceaux faciles à apprendre. 

les accords de base guitare

Pour former un accord, on ne choisit pas n’importe quelle note au hasard ! Le résultat doit être harmonieux. On compose alors un accord à partir d’une note fondamentale (tonique),  qui va donner son nom, et accompagné d’autres notes de la même gamme dont la tierce et la quinte. 

Certains accords sont majeurs, c'est-à-dire avec une tonique et une troisième note (tierce) séparées de deux tons, qui vont donner un son joyeux et clair. D’autres sont dit mineurs, où l’écart entre la tonique et la tierce est d’1 ton et demi, créant des sonorités plus mélancoliques. S’il n’est pas précisé que l’accord est majeur ou mineur, on part du principe qu’il est majeur. S’il est mineur, on rajoute un petit “m” à côté. Exemple : LA pour un LA majeur et LAm pour un LA mineur. 

Il existe également d’autres formes d’accords plus complexes tels que les septièmes, nous vous conseillons de vous renseigner davantage.

A savoir : Les accords sont souvent notés à “l’anglaise” sur une partition avec un ordre alphabétique pour chaque note en commençant par le LA = A. Nous avons donc A, B, C, D, E, F, G = LA, SI, DO, RE, MI, FA, SOL.

 

Découvrez quelques livres éducatifs sur les accords, notes et gammes à la guitare :

7 - Travaillez le rythme et les arpèges à la main droite

 


métronome de guitare

En parallèle de votre apprentissage des notes et des accords à la main gauche, vous devrez apprendre à danser de la main gauche (ou l’inverse si vous êtes gaucher). En d’autres termes, il faut savoir tenir le rythme pour faire sonner vos plus belles mélodies à la gratte.  

C’est sans doute la partie la plus compliquée et qui demande le plus d’entrainement à mon goût. 

En effet, si une même suite d’accords peuvent être présentes dans de nombreuses musiques, la manière de les jouer et leur rythmique seront uniques pour chacune de celles-ci !

De plus, vous avez la possibilité de gratter tout ou partie des cordes d’un accord simultanément ou de décomposer celui-ci en pinçant les cordes note par note dans l’ordre souhaité, c’est ce qu’on appelle un arpège

 

Dans tous les cas, pour maîtriser une rythmique il faut la travailler et comprendre comment celle-ci fonctionne. Chaque rythmique est caractérisé par :

  • Une pulsation : le battement régulier et imperturbable que doit sentir le musicien tout le long du morceau. La pulsation est divisée en mesures séparées par les barres verticales sur les partitions ou tablatures et composées d’un certain nombre de temps. Dans la majorité des cas, en rock ou pop, les mesures sont 4/4, c'est-à-dire qu’elles comportent 4 temps de la durée d’une note noire.
  • Un tempo : la vitesse de la pulsation ou le nombre de battements par minute.
  • Un rythme : le résultat sonore produit par l’association de notes et de silences de durées différentes plus ou moins répétées sur plusieurs mesures. Exemple de rythme simple sur une mesure 4/4 : Noire (coup vers le bas), Deux croches (aller-retour, haut/bas), Noire (coup vers le bas), Deux croches (aller-retour, haut/bas).

 

Heureusement, il existe des figures rythmiques célèbres, utilisées et/ou réapprivoisées dans plusieurs morceaux différents tels que la balade, le shuffle, le reggae style ou encore le rythme feu de camp. Rien de mieux qu’une bonne vidéo explicative de la chaîne youtube TeraFabGuitare pour vous les illustrer ! 

 

;

 

Pour travailler ces rythmiques, vous avez la possibilité de jouer en doigté (avec vos doigts) ou d’utiliser un médiator. Le médiator apporte plus de punch et de précision dans le coup de poignet tandis que jouer au doigt donne une certaine douceur et délicatesse, surtout en arpège.

 

Enfin, voici le dernier conseil avant de passer à l’étape suivante. Il est judicieux de réviser un rythme en étouffant les cordes de la main gauche pour pouvoir vous concentrer uniquement sur la main droite. Une fois la rythmique totalement maîtrisée, vous pourrez placer les accords du morceau au bon moment tout en travaillant les transitions entre chaque accord. 

8 - Enrichissez votre répertoire musical au fur et à mesure

 

Demander à votre professeur de guitare, regarder des vidéos cover ou tuto, ou partitions sur internet, acheter des livres ou magazines de guitare pour les avoirs en mains propres… Tous les moyens sont bons pour découvrir de nouveaux morceaux à la guitare. 

 

Quels sont les avantages d’élargir son répertoire musical ? 

Premièrement, cela permet d’étudier et comprendre différents genres musicaux pour développer votre propre style à la guitare et commencer à composer grâce à vos inspirations. 

Et deuxièmement, vous pourrez impressionner vos amis et votre famille et servir de karaoké ambulant pour les soirées sans être un expert de la gratte. 

 

Si je parle de mon expérience, j’apprenais de nouveaux morceaux à la fois en cours de guitare et à la maison grâce à un logiciel de tablature, des livres de tablature (notamment le Best of des Red Hot Chili Peppers) ou encore des Youtubeurs/Prof Guitaristes tels que GalagoMusic. Ce youtubeur vous enseigne de manière très pédagogique un bon nombre de morceaux gratuitement avec des styles et niveaux variés.

Attaquez-vous d’abord aux musiques faciles à la guitare et à portée de main, avant de grimper en difficulté !

 

Notre site Guitare.org propose également un grand nombre de partitions et de tablatures pour pratiquer sur la musique de célèbres chanteurs français et internationaux !

 

9- Approfondissez votre jeu grâce aux différentes techniques à la guitare 


Vous vous en rendrez probablement vite compte, certains morceaux sont plus complexes que d’autres par leur technique ou leur vitesse rythmique. 

 

En effet, au-delà des suites d’accords et riffs simples, la guitare offre un éventail de savoir-faire et de possibilités pour donner du piquant et de la personnalité à votre jeu. 

Beaucoup de ces techniques se jouent à la main gauche (pour les droitiers) afin de gagner du temps, libérer la main droite et produire des effets incroyables. De plus, chaque genre musical a son propre style ! On parle de l’utilisation de “blue note” sur les gammes de musique, ou encore de ”Golpe” en guitare flamenca par exemple.

 

Du barré au slap, en passant par le hammer-on/Pull-off ou encore le bend, tout s’apprend avec patience mais ça en vaut la peine. Vous gagnerez en dextérité et en confiance pour pouvoir petit à petit improviser vos solos, composer par vous-même et devenir un véritable Satriani du Rock ou un Django Reinhardt du Jazz manouche !

 

-> Découvrez notre articles sur les principales techniques à la guitare 

 

Conclusion :  


Cet article a pour but de vous guider dans votre apprentissage de la guitare.
Néanmoins, vous n’êtes absolument pas obligé de suivre ces étapes dans l’ordre et à la lettre.

Vous devriez construire votre propre méthode de travail en fonction de vos objectifs de jeu et enlever ou ajouter des étapes en fonction de votre niveau actuel. C‘est le meilleur moyen pour apprendre plus rapidement et facilement.

Que vous preniez un cours de guitare ou non, jouer de la guitare c’est avant tout de la persévérance, de la régularité, de la curiosité… et de l’amusement !

 

Articles Annexes :

 
  En cours de chargement...